Previmer
Modélisation et Analyse pour la Recherche Côtière

Actualités

Glossaire

Glossaire

La majorité des définitions proviennent du glossaire du site "environnement littoral" de l'Ifremer.

Définitions

G

G.I.E.

acronyme de Groupement d’Intérêt Economique.

Désigne un regroupement d’organismes privés et publics agissant ensemble pour la réalisation d’opérations d’intérêt collectif.

Géocodé

se dit d’une donnée et/ou d’une information dont la position géographique est codée sous la forme de deux valeurs en coordonnées géographiques ou en coordonnées rectangulaires.

Géocodé

se dit d’une donnée et/ou d’une information dont la position géographique est codée sous la forme de deux valeurs en coordonnées géographiques ou en coordonnées rectangulaires.

Géodésie

science ayant pour objet la connaissance de la terre : la détermination de sa forme, la mesure de ses dimensions, l’établissement de cartes…

Géomatique

Discipline ayant pour objet la gestion et le traitement des données à référence spatiale et qui fait appel aux sciences et aux technologies reliées à leur acquisition, leur stockage, leur traitement et leur diffusion (Office la langue française du Québec, 1993).

Le terme géomatique est utilisé pour désigner un ensemble de disciplines telles que la cartographie, la topographie, la photogrammétrie, la télédétection, les statistiques et l'informatique, dont le SIG (Système d'Information Géographique) est le confluent en tant que base de données à référence spatiale.

Géomorphologie

étude des formes du relief.

Géophysique

science ayant pour objet l’étude et la connaissance des propriétés physiques du globe terrestre = mouvements de l’écorce terrestre, champ magnétique terrestre, champ électrique, météorologie …

Géoréférencement

rattachement de données à des coordonnées géographiques.

Gestion du littoral

désigne la gestion de l’ensemble du système littoral, c’est-à-dire la gestion de son évolution physique aussi bien que la gestion de son utilisation.

  • Gestion concertée (dans le domaine de l’eau) : démarche visant à arrêter des décisions en associant les acteurs concernés, et notamment les utilisations, sur un problème de gestion de l’eau.
  • Gestion équilibrée : selon la Loi sur l’eau de 1992, gestion visant à " assurer la préservation des écosystèmes aquatiques, des sites et des zones humides, la protection contre les pollutions et la restauration de la qualité des eaux (…), le développement et la protection de la ressource en eau, la valorisation de l’eau comme ressource économique et la répartition de cette ressource, et ce de façon à concilier et à satisfaire les différents usages, activités ou travaux liés à l’eau (…) ". Texte visé : Loi sur l’eau 92-3 du 03/01/92.
  • Gestion intégrée : gestion qui implique à l’échelle d’une unité hydrographique cohérente, d’une part une concertation et une organisation de l’ensemble des acteurs ainsi qu’une coordination des actes d’aménagement et de gestion (politiques sectorielles, programmation, …), d’autre part de favoriser une synergie entre le bon fonctionnement des écosystèmes aquatiques et la satisfaction des usages. La gestion intégrée vise à optimiser les actions pour atteindre une gestion équilibrée. Texte visé : Loi sur l’eau 92-3 du 03/01/92.

Gisement

  • (= direction) angle que forme une direction avec celle du nord, compté dans le sens des aiguilles d’une montre ;
  • angle que fait une direction par rapport à l’axe d’un navire ;
  • situation d’une côte précisée par le calcul ;
  • masse minérale importante et exploitable ;
  • emplacement où vivent naturellement des coquillages (= banc naturel coquillier).