Previmer
Modélisation et Analyse pour la Recherche Côtière
Glossaire

Glossaire

La majorité des définitions proviennent du glossaire du site "environnement littoral" de l'Ifremer.

Définitions

B

Biais

Moyenne des écarts.
Pour valider les résultats d'une simulation, on calcule souvent les écarts (ou les différences) entre ce que calcule le modèle et ce que donnent les mesures en mer, servant de "vérité terrain".
Un modèle dont le biais est nul est un modèle qui calcule autant de valeurs trop élevées que de valeurs trop faibles.

Bio-indicateurs

ce sont des espèces animales ou végétales qui, en raison de leurs spécificités écologiques, jouent le rôle d’indicateurs précoces (= organismes sentinelles) de modifications d’origine anthropique, biotiques ou abiotiques, de l’environnement.

Les bio-indicateurs sont particulièrement utilisés en éco-toxicologie pour la surveillance de l’environnement (monitoring).

On distingue deux types :

  • certaines espèces sont des bio-indicateurs d’effets écologiques d’une catégorie de polluants. En réagissant en " moins " (c’est à dire en disparaissant à bio-indicateurs négatifs) ou en " plus " (espèces qui se mettent à pulluler à bio-indicateurs positifs), les bio-indicateurs d’effets témoignent de la présence d’une contamination,
  • d’autres espèces sont des bio-indicateurs de contamination car elles bio-concentrent les polluants, facilitant leur étude dans l’environnement.

Biodiversité

fait pour les organismes vivants de présenter une diversité telle que toutes les niches écologiques soient convenablement occupées, chacune par l’espèce à laquelle elle convient le mieux ; c’est aussi le fait, pour chacune des espèces, de comporter une variété suffisante de races ou de sous-races pour que l’ensemble du patrimoine génétique de l’espèce soit conservé.

Biogéochimie

discipline scientifique qui traite de la transformation et du devenir de la matière, notamment de la matière organique et des éléments majeurs (Carbone, Nitrate, Phosphate, Silicate, …) dans la biosphère, par l’effet des processus biologiques, chimiques et géologiques.

Biomasse

masse des organismes vivants présents dans un milieu donné.
On appelle aussi biomasse la production de matière organique pouvant être prélevée sur un milieu, comme le bois de la haie ou l'eau de la rivière.

Biotope

Milieu physique. Le biotope et la « biocénose » (ensemble vivant) forment un écosystème.

Bloom

(ou " poussée phytoplanctonique "). Phénomène de forte prolifération phytoplanctonique dans le milieu aquatique résultant de la conjonction de facteurs du milieu comme température, éclairement, concentration en sels nutritifs).
Suivant la nature de l’espèce phytoplanctonique concernée, cette prolifération peut se matérialiser par une coloration de l’eau (= eaux colorées).

Bouée

élément flottant et clairement visible (forme, couleur, …) utilisé soit comme engin de sauvetage, soit comme marque d’engin de pêche ou d’engins océanographiques, soit comme support d’appareils enregistrant des paramètres marins, soit comme éléments de balisage (chemin à suivre ou zones à éviter en mer).

Bras de mer

désigne une étendue d’eau marine étroite et longue, enserré entre les terres.

Brise

type de vent littoral alternant, engendré sur le littoral par le gradient de température qui se forme entre le sol et la mer = brise de mer dans la journée et brise de terre la nuit.