Previmer
Modélisation et Analyse pour la Recherche Côtière

Actualités

Validation en Méditerranée

Le cas de la Méditerranée est particulier. Il s’agit d’une mer presque fermée, et donc toutes les vagues qui s’y trouvent ont été générées en Méditerranée (la propagation des vagues par le détroit de Gibraltar ne concerne qu’une région d’une centaine de kilomètres au-delà du détroit).

Les états de mer sont donc très fortement liées aux régimes de vents, qui sont caractérisés par des variation parfois rapides dans le temps, et très locales du fait du relief autour des côtes (Mistral, Tramontane, Bora en Adriatique, etc.).

La qualité des prévisions immédiates est généralement moins bonne que dans l’océan avec une erreur de l’ordre de 20% sur le Hs. Cette erreur augment assez vite dans le temps du fait du caractère peu prévisible des vents. On peut estimer que la qualité d’une prévision à 2 jours en Méditerranée est inférieure à celle d’une prévision à 5 jours en Atlantique. De nombreux travaux ont été réalisés sur le sujet par le groupe de Luigi Cavaleri (ISMAR, Italie), Météo-France, et l’Ifremer. Les derniers résultats sur ce sujet (groupe MEWAM, 2007) sont le fruit d’une collaboration entre le SHOM, Météo-France, ISMAR et le FNMOC (Monterey, Californie).