Previmer
Modélisation et Analyse pour la Recherche Côtière
Glossaire>Milieu physique

Milieu physique

Définitions

B

Baie

concavité du littoral, généralement ouverte largement vers le large et de l’ordre de grandeur de la dizaine de kilomètres. Au-delà de cet ordre de grandeur on emploie en français le terme " golfe " (nota : l’anglais " Bay " tend à être utilisé pour des formes plus larges que le français baie).

Banc

relief sous-marin constitué le plus souvent par des matériaux meubles et présentant un danger potentiel pour la navigation.
Le terme banc a été aussi utilisé pour désigner des fonds relativement plats mais situés en eaux profondes, exemple : bancs de Terre-Neuve.

Barocline

désigne la variation de pression avec l’altitude par atmosphère calme, liée à la diminution de densité de l’air.

En météorologie une perturbation barocline est une perturbation du champ de pression et caractérisée par un fort gradient horizontal de température et un fort vent thermique.

En océanographie, c'est une quantité dont la valeur moyenne est nulle sur toute la verticale (ex. vitesse barocline).
C'est le complémentaire du barotrope.
La vitesse barocline représente le cisaillement vertical (différences de vitesse entre les différentes couches d'eau présentes le long de la verticale).

Barotrope

En océanographie, c'est une quantité moyennée sur la verticale (ex. vitesse barotrope).

Une vitesse barotrope est constante de la surface au fond. Cette vitesse est le plus souvent faible dans le domaine hauturier, mais forte en côtier en particulier dans les mers à marée.

Bassin hydrographique

zone géographique correspondant à l’aire de réception des précipitations et d’écoulement des eaux - de surface et souterraines vers un cours d’eau.

Ses limites sont constituées par la ligne de partage des eaux superficielles.

Synonyme = bassin versant.

Benthique

adjectif qui qualifie l’ interface eau-sédiment (= interface eau-lithosphère) d’un écosystème aquatique, quelle qu’en soit la profondeur.

Biais

Moyenne des écarts.
Pour valider les résultats d'une simulation, on calcule souvent les écarts (ou les différences) entre ce que calcule le modèle et ce que donnent les mesures en mer, servant de "vérité terrain".
Un modèle dont le biais est nul est un modèle qui calcule autant de valeurs trop élevées que de valeurs trop faibles.

Biotope

Milieu physique. Le biotope et la « biocénose » (ensemble vivant) forment un écosystème.

Bloom

(ou " poussée phytoplanctonique "). Phénomène de forte prolifération phytoplanctonique dans le milieu aquatique résultant de la conjonction de facteurs du milieu comme température, éclairement, concentration en sels nutritifs).
Suivant la nature de l’espèce phytoplanctonique concernée, cette prolifération peut se matérialiser par une coloration de l’eau (= eaux colorées).

Bras de mer

désigne une étendue d’eau marine étroite et longue, enserré entre les terres.