Previmer
Modélisation et Analyse pour la Recherche Côtière
Glossaire>Milieu physique

Milieu physique

Définitions

P

Paralique

désigne une zone littorale qui est en contact avec la mer par une communication étroite.

Un écosystème paralique est un écosystème lagunaire.

Péninsule

terme générique utilisé pour désigner une presqu’île, c’est-à-dire une avancée des terres vers la mer qui est presque coupée de la terre ferme.

Ce terme s’applique indifféremment à des formes importantes (péninsule ibérique) et à des formes moyennes ou petites (= péninsule de Quiberon).

Perturbation

dérangement, anomalie, trouble, irrégularité dans le fonctionnement d’un système (écosystème), d’un appareil, d’un organisme ou dans l’évolution d’un phénomène.

Perturbation anthropique : perturbation des équilibres naturels résultant des activités humaines (émissions d’effluents gazeux, liquides ou solides ; prélèvements).

PH

échelle qui mesure l'acidité ou l'alcalinité d'une solution, cette échelle varie de 0 à 14 :

pH = 7 -> solution neutre ;

pH < 7 -> solution acide ;

pH > 7 -> solution basique ou alcaline.

Plage

accumulation sédimentaire littorale située sur l’estran. Les plages sont généralement constituées de matériaux sableux, mais parfois de galets.

Plateau continental

en droit de la mer, le plateau continental d’un état côtier comprend les fonds marins et leur sous-sol au-delà de la mer territoriale, sur toute l’étendue du prolongement naturel du territoire terrestre de cet état jusqu’au rebord externe de la marge continentale, ou jusqu’à 200 milles de lignes de base à partir desquelles est mesurée la largeur de la mer continentale, lorsque le rebord externe de la marge continentale se trouve à une distance inférieure.

La limite extérieure du plateau continental est toutefois limitée dans tous les cas à 350 milles des lignes de base, sauf circonstances spéciales.

On dit aussi plateau continental juridique. (d’après le dictionnaire hydrographique international - 1998).

Platier

étendue rocheuse affleurant sur l’estran.

Pleine mer

  1. synonyme de " large ", partie de la mer où l’on ne dispose plus de repères à terre ;
  2. synonyme de " étale " phase du cycle de marée où le niveau de la mer atteint sa valeur extrême.

Point amphidromique

en toute rigueur, un point amphidromique est défini pour une composante de la marée.
C’est un point où l’ amplitude est nulle et où les lignes cotidales se rejoignent (le marnage est nul).

L’onde de marée tourne autour de ces points dans le sens contraire des aiguilles d’une montre pour l’hémisphère Nord. Il existe cependant des exceptions …

Point nodal

  • zone de convergence des courants résiduels ;
  • point clé pour la gestion des eaux, défini en général à l’aval des unités de références hydrographiques pour les SAGE et/ou à l’intérieur de ces unités dont les contours peuvent être déterminés par le SDAGE. A ces points peuvent être définies en fonction des objectifs généraux retenus pour l’unité, des valeurs repères de débit et de qualité. Leur localisation s’appuie sur des critères de cohérence hydrographique, écosystémique hydrogéologique et socio-économique.