Previmer
Modélisation et Analyse pour la Recherche Côtière
Glossaire>Milieu physique

Milieu physique

Définitions

C

Calanque

en Provence, désigne un rentrant de la côte, long et étroit et aux flancs abrupts généralement formés de calcaire dur.

Canyon (sous-marin)

incision profonde dans l’escarpement continental (= abrupt du socle continental) créée et entretenue par le transit des sédiments allant de la plateforme continentale vers la plaine abyssale.

Cap

avancée du littoral, le plus souvent rocheuse, élevée et servant de point de repère aux navigateurs. Le terme s’emploie pour des formes importantes faisant nettement saillie et bien repérables de loin.

Circulation

  • Circulation d'Ekman : circulation induite par le vent. Le vent agit directement sur la couche superficielle de l'océan. Cette couche a une épaisseur d'environ 100 mètres (couche d'Ekman). Les courants induits par le vent dans l'hémisphère nord ont une vitesse en surface qui fait un angle vers la droite (la gauche dans l'hémisphère sud) (entre 30 et 60° selon la latitude). En profondeur, la vitesse décroît et décrit une spirale dite spirale d'Ekman. L'action directe du vent sur l'océan est donc limitée à une couche superficielle. La réponse de l'océan "intérieur" au forcing du vent est indirecte et la dynamique associée est bien plus subtile. La convergence ou divergence des transports d'Ekman induisent en effet des petits mouvements verticaux qui mettent ensuite en mouvement la circulation intérieure (en équilibre géostrophique).
  • Circulation géostrophique : circulation océanique théorique résultant de l' équilibre entre les forces de pression horizontales au sein des masses d'eau et les forces d'accélération liées à la rotation de la Terre.
  • Circulation thermohaline : c'est la circulation d'eau de mer induite par les différences de température (thermo) et de salinité (haline). Ces différences entraînent des différences de densité. L'eau de surface en provenance des régions chaudes du globe pénètre dans les régions polaires, se refroidit et gèle. En gelant, elle libère du sel. Salée et froide, l'eau polaire coule à de grandes profondeurs et circule au fond des bassins. L'eau de surface doit remplacer l'eau de mer qui a coulé, tel un tapis roulant.

Clapot

succession de vagues courtes et irrégulières qui ne se forment pas en lames (à la différence de la houle).

Coefficient

coefficient de marée : rapport, en un lieu donné, du marnage au marnage moyen en vive eau d’équinoxe. Ce nombre, exprimé en centièmes, est appliqué aux marées des côtes de France.
Il permet une prédiction approximative des hauteurs de pleines et basses mers.
Sont appelées " marées de vive-eau " celles dont le coefficient est supérieur à 85 et " marées de morte-eau " celles dont le coefficient est inférieur à 55.
La notion de coefficient de marée est peu utilisée en dehors de la France ,

coefficient de diffusion : quantité de solvant passant à travers l’unité de section droite d’un milieu poreux et pendant l’unité de temps sous l’influence d’un gradient de concentration unité,

coefficient de dispersion : coefficient de proportionnalité entre le flux de dispersion d’une solution dans un milieu poreux et le gradient de concentration de cette solution.

Coin salé

dans un estuaire, langue d’eau salée, s’amenuisant vers l’amont, qui s’insinue sous les eaux douces apportées par le fleuve.

Convection

phénomène physique résultant d’une instabilité de densité dans un fluide, généralement provoquée par une origine thermique et induisant des transports verticaux en son sein.

En océanographie, processus de mélange vertical des eaux de surface en direction du fond de l'océan.

Coriolis (force de ...)

force agissant sur un corps en mouvement à la surface d’une sphère en rotation sur elle même (cas du globe terrestre).
Ce corps en mouvement (masse d’air par exemple) est dévié vers sa droite dans l’hémisphère nord et vers sa gauche dans l’hémisphère sud.

Corrosion

altération chimique superficielle d’un corps métallique ou d’une roche, qui dégrade sa surface et y provoque une perte de matière.