Previmer
Modélisation et Analyse pour la Recherche Côtière
Glossaire

Glossaire

La majorité des définitions proviennent du glossaire du site "environnement littoral" de l'Ifremer.

Définitions

S

S.D.A.G.E.

acronyme de « Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux »

La loi sur l’eau du 3 janvier 1992 a défini les principes d’une nouvelle politique de l’eau en affirmant que l’eau est un patrimoine commun dont la gestion équilibrée est d’intérêt général. La loi a mis en place des outils de planification décentralisée pour faciliter la mise en œuvre de cette politique :

les SDAGE, Schémas Directeurs d’Aménagement et de Gestion des Eaux, élaborés pour chacun des grands bassins hydrographiques français par les comités de bassin.

les SAGE, élaborés à une échelle plus locale (bassin versant d’une rivière, système aquifère, etc…) et animés par une Commission Locale de l’Eau (CLE).

S.G.B.D.

acronyme de « Système de Gestion de Bases de Données ».

Il s’agit d’un logiciel ayant pour fonction d’assurer la gestion automatique d’une base de données et de permettre l’accès à ces données pour des utilisateurs autonomes.

S.I.G.

acronyme de « Système d’Informations Géographiques »

base de données géographiques et apparentées, relatives en général à un territoire déterminé, plus ou moins étendu. Elle est constituée de cartes géographiques géoréférencées et de noms de lieux.

c’est aussi un ensemble de principes, de méthodes, d’instruments et de données à référence spatiale, utilisé pour saisir, conserver, transformer, analyser, modéliser, simuler et cartographier les phénomènes et les processus distribués dans l’espace géographique. Les données sont analysées afin de produire l’information nécessaire pour aider les décideurs (Thériault 1992). Les informations sur les données sont nommées : métadonnées. Elles portent généralement sur l’historique des données, de leur mesure à leur saisie informatique, la précision de localisation, la précision des valeurs attributaires, la cohérence logique avec d’autres ensembles de données, l’exhaustivité qui concerne les problèmes de discontinuité des données dans le temps et l’espace.

S.M.V.M.

acronyme de « Schéma de Mise en Valeur de la Mer »

un SMVM porte sur une partie du territoire qui constitue une unité géographique et maritime.

Il présente des intérêts liés, concurrents ou complémentaires, au regard de la protection, de l’exploitation et de l’aménagement du littoral.
Ces schémas, institués par la loi sur le littoral, doivent être approuvés par décret en Conseil d’Etat. Textes de référence : Loi Littoral » n° 86-2 du 3/01/86, décret n° 86-1252 du 5/12/86.

Sable

ensemble de grains provenant de la désagrégation de roches et dont moins de 35 % des grains ont une taille inférieure à 80 µm. On distingue des sables « grossiers » (plus de 50 % entre 0,6 et 2 mm), des sables moyens (plus de 50 % entre 0,2 et 0,6 mm) et des sables fins ou sablons (plus de 50 % entre 0,08 et 0,2 mm).

Sablière

carrière dont on extrait du sable.

Syn. : sablonnière.

Saliculture

activité de production de sel de mer.

Saline

installation dédiée à la fabrication du sel (saliculture), située :

  • soit à l’intérieur des terres (mines de sel…) ;
  • soit en bord de mer (marais salants).

Salinisation

augmentation progressive de la teneur en sel de l’eau du sous-sol et des rivières.